Donner une nouvelle vie à une friche industrielle est le défi relevé par cet ensemble immobilier de grande qualité. Il s’agissait d’une occasion unique de requalifier un site ayant une visibilité et un positionnement stratégiques. Les éléments suivants ont orienté les efforts de mise en valeur du site : maximiser l’intégration du site au tissu urbain, déployer une offre résidentielle diversifiée, miser sur les attraits du secteur (écoles, centre-ville, espaces verts) et sur son emplacement privilégié (transport en commun), créer un milieu de vie attirant au moyen notamment d’une attention particulière portée aux interfaces entre les espaces semi-publics et privés du projet.

 

La méthode de construction priorisant la préfabrication visait d’une part une performance et un contrôle de l’enveloppe, mais aussi la rapidité d’exécution et la diminution des nuisances sur le site des phases ultérieures pour les occupants. L’acceptabilité d’une volumétrie dépassant les gabarits de 2 étages voisins représentait un défi pour la faisabilité de ce projet précurseur. La simplicité des volumes et un choix stratégique de matériaux ont permis de moduler l’ensemble et d’alléger les étages supérieurs. La variété de balcons en saillie et en loggia accentue la modulation et assure une certaine intimité entre les balcons des différentes unités voisines. Finement ciselées et généreuses, les ouvertures assurent une luminosité maximale dans les logements.

 

Les bâtiments ont soit front sur rue, soit une vue sur un réseau de sentiers et de promenades intégré à un aménagement paysager. L’idée est d’habiter un large espace vert avec un aménagement de qualité. Pour ce faire, la majeure partie du terrain est végétalisée et le stationnement est presque entièrement souterrain. En plus des vastes balcons privés, le site lui-même fait partie de l’offre résidentielle. Un soin particulier y est apporté afin que les espaces semi-publics deviennent des prolongements du milieu de vie des résidents.

CRÉDIT PHOTO : Steve Montpetit

LOGGIA

2017 | SAINT-LAMBERT

Donner une nouvelle vie à une friche industrielle est le défi relevé par cet ensemble immobilier de grande qualité. Il s’agissait d’une occasion unique de requalifier un site ayant une visibilité et un positionnement stratégiques. Les éléments suivants ont orienté les efforts de mise en valeur du site : maximiser l’intégration du site au tissu urbain, déployer une offre résidentielle diversifiée, miser sur les attraits du secteur (écoles, centre-ville, espaces verts) et sur son emplacement privilégié (transport en commun), créer un milieu de vie attirant au moyen notamment d’une attention particulière portée aux interfaces entre les espaces semi-publics et privés du projet.

 

La méthode de construction priorisant la préfabrication visait d’une part une performance et un contrôle de l’enveloppe, mais aussi la rapidité d’exécution et la diminution des nuisances sur le site des phases ultérieures pour les occupants. L’acceptabilité d’une volumétrie dépassant les gabarits de 2 étages voisins représentait un défi pour la faisabilité de ce projet précurseur. La simplicité des volumes et un choix stratégique de matériaux ont permis de moduler l’ensemble et d’alléger les étages supérieurs. La variété de balcons en saillie et en loggia accentue la modulation et assure une certaine intimité entre les balcons des différentes unités voisines. Finement ciselées et généreuses, les ouvertures assurent une luminosité maximale dans les logements.

 

Les bâtiments ont soit front sur rue, soit une vue sur un réseau de sentiers et de promenades intégré à un aménagement paysager. L’idée est d’habiter un large espace vert avec un aménagement de qualité. Pour ce faire, la majeure partie du terrain est végétalisée et le stationnement est presque entièrement souterrain. En plus des vastes balcons privés, le site lui-même fait partie de l’offre résidentielle. Un soin particulier y est apporté afin que les espaces semi-publics deviennent des prolongements du milieu de vie des résidents.

CRÉDIT PHOTO : Steve Montpetit