Détails du projet

2018 – 2019

Gatineau

Description

Étude d’efficacité énergétique complète pour une performance énergétique carboneutre

En équipe avec Bouthillette Parizeau et associés (BPA), cette initiative s’inscrit dans la stratégie de développement durable du gouvernement fédéral pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre dont l’atteinte dépend de la performance inhérente et des interactions entre la mécanique du bâtiment et son enveloppe. De façon générale, le mandat consistait à analyser les conditions existantes et développer des solutions pour les bâtiments existants, construits entre 1974 et 1982. Ces démarches ont mené à la production d’un rapport définissant les moyens et méthodes pour obtenir ces niveaux d’économie d’énergie : dans le cas de l’option A, une réduction d’énergie correspondant à 24% par rapport au niveau de base donné par le Code modèle pour l’économie d’énergie dans les bâtiments (CMNEB); dans le cas de l’option B, améliorer la performance énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre avec comme résultat un coût neutre sur une période de 25 ans; dans le cas de l’option C, améliorer la performance énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en obtenant un résultat carboneutre. L’option D consistait en une solution hybride qui combinait les options A à C tout en offrant une solution à valeur ajoutée au Gouvernement du Canada, propriétaire des immeubles. Dans le cas particulier de ce projet, notre participation était celle de spécialistes en architecture durable et en enveloppe du bâtiment. Suivant une analyse des conditions existantes, nous avons pu fournir des solutions pour les différentes options, allant du remplacement complet de l’enveloppe, en passant par la double peau ou simplement une augmentation de l’isolation des murs existants. Les solutions proposées pour l’enveloppe des bâtiments étaient alors combinées à celles proposées pour l’électricité et la mécanique du bâtiment, puis modélisées pour produire les simulations énergétiques qui, ultimement, ont pu déterminer les combinaisons de mesures optimales. Les bâtiments visés par cette étude étaient Place du Portage 1,2,3 et 4 et Place du Centre.

Équipe de projet: Jean Tardif, Magalie Meunier, Eugénie Lessard, Minh Thu Vu Khan